mardi 22 décembre 2015

[AERO] Rolls-Royce fait voler la plus grande pièce imprimée en 3D jamais créée

Au début de l’année, Rolls-Royce annonçait qu’il s’agirait d’intégrer ce qui pourrait être la plus grande pièce imprimée en 3D jamais utilisée dans son moteur Trent XWB-97 courant 2015. Aujourd’hui, la compagnie a mené son projet à terme, c’est-à-dire, amener la chambre palier avant du moteur imprimée en 3D dans les airs à bord du gros-porteur Airbus A350 XWB.





Capable d’une impulsion de 97 000 lbs, le moteur Trent XWB-97 est le moteur le plus puissant créé par Rolls-Royce, conçu à la division aérospatiale civile de la compagnie à Sinfin, au Royaume-Uni. Et, vendredi dernier, le moteur a pris la direction du ciel depuis le siège d’Airbus à Toulouse, en France à bord d’un Airbus A380. Cet événement a servi de vol test pour le moteur de forte puissance, qui sera installé sur le grand A350-1000 d’Airbus, conçu pour fréquenter les pistes en 2017.

Pour produire la chambre palier avant du moteur, qui contient 48 pales, la compagnie a travaillé avec l’Université de Sheffield et le Centre des Technologies de Fabrication pour imprimer en 3D la pièce en utilisant la technologie de fusion à faisceaux d’électrons d’Arcam. Avec l'EBM, Rolls-Royce a pu fabriquer un composant en titane qui mesure 1,5 m de diamètre et 0,5 m d’épaisseur, ce qui pourrait être la plus grande pièce imprimée en 3D à être installée à bord d’un avion. En imprimant la pièce en 3D, ils ont pu réduire les délais de production de 30 %,tout en optimisant la fonction de la pièce en matière de design, de coût et de vitesse.

Déjà vendu à 41 clients afin d’être incorporé à 1 500 moteur civils, le XWB est le moteur de gros-porteur le plus rapidement vendu et il est présenté comme le moteur pour avion civil le plus efficace. Pour ces raisons, Rolls-Royce a versé des dizaines de millions de pounds dans le centre de fabrication du XWB. Le directeur de programme du Trent XWB Gareth Davies disait du vol : « C’était un grand moment de voir la dernière version du Trent XWB s’envoler pour la première fois. Le premier vol est le produit de nombreuses années de travail et marque un nouveau tournant dans l’exécution des programmes. »
Le prédécesseur du Trent XWB-97, le Trent XWB-84, a déjà fait ses preuves dans les avions au début de l’année. L’année prochaine, nous verrons également la version la plus puissante être mise en service. Plus important pour le bien des enthousiastes du 3D, ceci représente une mutation dans l’aérospatial, dans laquelle les composants imprimés en 3D passent régulièrement de prototypage à une utilisation critique finale.
Nos équipes accompagnent régulièrement les acteurs du secteur aéronautique dans leur processus de mutation en fabrication additive. N'hésitez pas à nous solliciter pour vous accompagner dans cette réflexion aval.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire