mercredi 18 juin 2014

(Actualité) 1ère pose d'un implant vertébral réalisé sur mesure par imprimante 3D

Medicrea client du groupe AvenAo annonce avoir réalisé la première implantation au monde, sur un patient français, d'une cage d'ostéosynthèse intersomatique lombaire de type ALIF, la cage UNID ALIF produite sur mesure en PEKK par une imprimante 3D et reproduisant les détails anatomiques des plateaux vertébraux de la zone opérée. Cette première chirurgie avec la cage UNiD ALIF a été réalisée le 28 mai 2014 par le Docteur Vincent Fiere à l'hôpital Jean Mermoz à Lyon, centre de référence spécialisé dans le diagnostic des déformations de la colonne vertébrale et leur traitement chirurgical.



Le Docteur Fiere commente : "La cage intersomatique spécifiquement 'imprimée' par Medicrea pour mon patient s'est auto-positionnée dans son espace naturel entre les corps vertébraux. Cet implant sur mesure a totalement fait corps avec la colonne en prenant parfaitement appui sur les plateaux vertébraux malgré leur relative dissymétrie et leurs irrégularités. J'ai également pu effectuer très exactement la restauration de la hauteur discale et simultanément régler le degré de lordose lombaire que j'avais planifiés quelques jours avant l'opération à l'aide de l'outil logiciel d'analyse et de planification Surgimap mis à ma disposition par Medicrea".

La conception de la cage intersomatique anatomique UNiD ALIF a été réalisée par Medicrea à partir d'un fichier numérique en 3D résultant de l'extraction et du traitement des images scanner pré-opératoires du patient selon un process développé en interne par les équipes R&D de l'entreprise. Les méthodes de design, d'enregistrement réglementaire et de production mises en oeuvre par les équipes de Medicrea "lui ouvrent la porte vers de nouveaux développements de dispositifs implantables reproduisant strictement à l'identique des éléments de la colonne vertébrale qui doivent être renforcés ou remplacés par des composants artificiels imprimés en 3 dimensions en polymères implantables ou en titane".

Ce process et les applications multiples qui en découlent pour réaliser des implants osseux en impression 3D ont fait l'objet d'une demande de brevet déposée par le groupe, ajoute Medicrea.


source : boursier.com 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire